• À la découverte du TrailBall

     À la découverte du TrailBall 

    Lui, c'est Christian.

    Un drôle de personnage à l'accent américain, qui court pieds nus, en kilt, et avec un bandana sur la tête.

    Auteur du site courir pieds nus.

    Inventeur du TrailBall, un jeu qui associe savamment la pratique du trail, le sport en équipe et le jeu de ballon.

    À la découverte du TrailBall

     

    Ce weekend j'ai décidé de renouer avec le sport en équipe, que j'ai en horreur depuis... Ya du boulot, je vous le dis ! Cependant il y a bien longtemps que j'ai très envie de participer aux animations de Christian, alors nous nous sommes débrouillés pour faire coïncider mes dates de voyage à Paris avec l'animation de décembre.

    Samedi midi, me voilà en direction de ma boutique préférée (dois-je encore présenter Feel Good ?) le sourire aux lèvres, comme d'habitude. Il y a du beau monde qui a prévu de venir de loin pour rendre ce weekend particulièrement amical et sportif : Blois, Lyon et Lille seront représentés pour le match TrailBall du siècle, tous ou presque sponsorisés par le gourou Mister et ses cacahuètes qui font courir vite.

    À la découverte du TrailBall

    La crêpe party que j'avais promise ressemble plutôt à un apéro saucisson binouze, la faute à des œufs qui se sont fait remarquer par leur absence au moment où j'ai ouvert le frigidaire. J'ai fait mon possible pour honorer ma parole mais rien à faire, pas un œuf à l'horizon. M'y prendre la veille à 10h du soir pour préparer les crêpes, de toute évidence ce n'était pas une bonne idée.

    À la découverte du TrailBall

    Pas grave, on improvise et c'est bon quand même. MMmm !

    C'est animé par ici entre les conseils santé, les essayages de chaussures, les gorgeons de bière, Saint Nicolas et les papotages en tout genre !

    À la découverte du TrailBall  À la découverte du TrailBall 

    À la découverte du TrailBall  À la découverte du TrailBall

    À la découverte du TrailBall

    Christian a envie de courir, ça tombe bien moi aussi. Après trois cannettes j'ai quelques doutes sur ma capacité à tenir un certain rythme mais finalement tout se passe bien, une petite demi-heure bien agréable sur la voie verte et nous voilà de retour à la boutique. L'après-midi se termine tranquillement puis se solde par un bon repas entre copains et une nuit de repos bien méritée. Merci Sandra pour ton accueil !

    Le lendemain, nous y voilà. Il fait froid, on est proche du zéro. Je tiens à courir pieds nus car je ne suis pas venue jusqu'ici pour mettre des chaussures, non mais ! Malgré ma crainte du froid et mes pieds qui ont toujours beaucoup de mal à se réchauffer, je franchis gaillardement le pas en ôtant mes VFF, je suis là pour en chier alors autant aller jusqu'au bout. Brrr ! Le bitume est glacé !

    Quand même, on évite de s'éterniser et une fois notre petit groupe réuni, nous partons pour un échauffement d'une dizaine de minutes.

    À la découverte du TrailBall

    Jusqu'à la première montée boueuse, je sens le sol très froid, les plantes brulent et je ne distingue plus clairement les sensations dues aux cailloux de celles imputables au froid. Lors de la montée, c'est un cauchemar. La boue est glacée, encore plus que le sol ! En fait, ce n'est pas le cas, mais l'humidité fait ressentir le froid beaucoup plus intensément que les matières sèches.

    Du coup, en revenant sur le bitume mes pieds se sont réchauffés très vite. C'est incroyable mais en l'espace d'une minute c'était comme si je courais chaussée. Plus aucune gêne, du moins pas pour la peau. Mes chevilles protestent un peu, par contre. Je m'y étais préparée, ayant couru la veille il ne fallait pas que je m'attende à un miracle mais j'ai tenu la phase d'échauffement tant bien que mal. Plutôt mal que bien d'ailleurs.

    L'échauffement terminé, Christian nous conseille de remettre nos chaussures. Il nous a concocté une séance assez technique sur un parcours pas vraiment barefoot friendly. Par ailleurs, placer un minimum de protection entre le pied et la surface bien dure de la balle est une simple question de bon sens, Manu s'en souviendra la prochaine fois ! Et pourtant c'est avec regret que je chausse mes VFF, je me sens tellement bien pieds nus !

    À la découverte du TrailBall

    La première épreuve consiste à rejoindre le plus vite possible la tour Dubuffet et à faire passer la balle sous le banc qui se trouve à côté. Premier contact avec le jouet, la balle appelle plus à être poussée que shootée. Sur une centaine de mètres on se familiarise avec l'objet, puis il faut monter la côte, tant bien que mal ! Je suis tellement concentrée sur le jeu que mes chevilles disparaissent de mes pensées.

    À la découverte du TrailBall

    La seconde épreuve est un parcours avec quelques obstacles : chemin pavé, marches à gravir ou à descendre, passages étroits et dangereux pour la balle… La maitrise de la trajectoire est toute relative, mieux vaut rester sur ses gardes ! Je me sens de mieux en mieux, la machine se met en route pour le meilleur ! Parfois j'ai envie de partir vite et loin tant les jambes en demandent. Mais avec la balle ce n'est pas aisé.

    À la découverte du TrailBall

    À la découverte du TrailBall

    À la découverte du TrailBall

    À la découverte du TrailBall

    Pour finir, c'est le contre la montre : il faut que la balle touche la tour Dubuffet. Plusieurs parcours sont possibles, les plus courts sont bien entendu les plus difficiles. Avec Daniel nous choisissons un passage sur le côté, avec une montée moins raide. J'aurais presque envie de gagner, que m'arrive-t-il ? Dernier sprint, je lâche Daniel pour faire monter la balle vite, vite ! Devant moi une équipe est sur le point de toucher la tour avec la balle, je shoote fort pour tenter de les devancer... Notre balle arrive juste avant la leur. Petite victoire sur la partie, mais grand accomplissement personnel : j'ai conjuré mes vieux démons, j'ai pris plaisir à jouer en équipe, et j'ai même essayé de gagner. Inespéré.

    À la découverte du TrailBall

    Après le dernier tir de balle, nous nous retrouvons pour échanger nos impressions. Petit résumé des remarques qui ont suivi la partie :

    - Excellent sport pour améliorer les appuis, et optimiser les changements de directions et les reprises.

    - Travail en côtes, endurance, fractionné... tout ça en s'amusant !

    - Se pratique de préférence sur des terrains variés avec des obstacles et des difficultés. Eviter les endroits trop fréquentés, car ce jeu peut gêner les passants.

    - Idéal pour commencer à courir pieds nus car l'attention est focalisée sur la balle et non plus sur les sensations.

    - Cependant la balle est trop dure. Ce point reste à améliorer.

    - Les règles peuvent évoluer au gré des envies des joueurs.

    Après cette mise en commun un peu fraiche, nous rentrons en trottinant vers les vestiaires. Véro, qui n'a malheureusement pas pu participer ce matin, nous attend avec de quoi nous réchauffer ! Merci !

    À la découverte du TrailBall

    Et voilà, c'est l'heure de se quitter pour certains, avec des souvenirs plein la tête. Merci à tous pour cet agréable moment, à renouveler dès que possible !

    Le récit de Christian

    Le compte rendu de Sylvie

    La page TrailBall

     

    « Le trail extrême Lillois, 18 novembre 2012Test Minimus Road : la réaction »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Décembre 2012 à 08:07

    Superbe journée et ce trailball m'a l'air amusant

    2
    Vendredi 14 Décembre 2012 à 12:46

    Un bel article Le sport collectif ça remotive

    Contente de t'avoir revue et j'espère que tes chevilles vont mieux.

    Bonne continuation Capsulle !

    3
    Capsulle Profil de Capsulle
    Vendredi 14 Décembre 2012 à 23:50

    Merci ! À bientôt

    4
    Mercredi 19 Décembre 2012 à 09:24

    Toujours aussi plaisant de te lire ma chère Capsulle!

    Le jeu "Trailball" me fait penser à celui des Tarahumaras: le Rarahipa.

    Je te conseille l'excellent livre, que tu dois certainement connaitre , "Born to Run" (né pour courir) de Christopher McDougall.

    A bientôt
    Passe de très bonne fête de fin d'année.
    Au plaisir

    Will

    5
    Capsulle Profil de Capsulle
    Mercredi 19 Décembre 2012 à 10:17

    Merci Will ! C'est vrai que le trailball est directement inspiré du jeu des Tarahumaras, j'aurais dû citer les sources... Born to run, je suis en plein dedans.
    À bientôt !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :