• Animation barefoot - TrailBall... alors ?

    À défaut d'être une franche réussite en termes de popularité et d'organisation, ma première animation barefoot / TrailBall me permet de réfléchir et de peaufiner la suivante.

    Je suis arrivée tout juste à l'heure au point de rendez-vous et pour bien être reconnaissable, j'ai enlevé mes pompes aussitôt. D'ailleurs, j'aurais aussi bien fait de ne pas les mettre du tout mais bon, c'est un réflexe "social" dont il n'est pas absolument nécessaire de se débarrasser.

    Très rapidement Johan et William me rejoignent, je passe l'épisode du "bavard" (ouf, il ne faisait que marcher) et nous partons pour la découverte sensitive du quai du Wault. Johan garde ses chaussures, une gêne au mollet l'incite à la prudence. William et moi dégustons le bitume urbain, c'est du bonheur !

    La première allée est bien lisse, véritable douceur pour les pieds, puis nous attaquons les pavés un peu plus riches au niveau des sensations. Pour un échauffement, c'est pas mal, nous revenons ensuite vers la Citadelle afin de passer aux choses sérieuses.

    La parenthèse du zoo, qui mérite d'être signalée : le zoo est libre d'entrée et j'ai souhaité profiter de ses toilettes avant d'entamer la partie de TrailBall. Là, nous apprenons que 1) on n'a pas le droit de courir dans l'enceinte du zoo et 2) on n'a pas le droit non plus de s'y balader pieds nus, consigne de Madame le Maire à respecter à la lettre. Nous sommes polis et respectueux des règles, nous nous rechaussons donc sans discuter et marchons jusqu'à notre objectif. Maintenant, je le saurai !

     

    Première épreuve : TrailBall Many

    On doit faire avancer plusieurs balles jusqu'à un point donné. Chacun est responsable de toutes les balles il faut alors être bien concentré sur tout ce qui se passe et s'organiser pour anticiper les difficultés du terrain.

    Là, clairement, j'aurais dû commencer par la variante "Play", c'est-à-dire avec une seule balle, afin de commencer en douceur. Mettre deux balles pour trois participants dès la première activité n'était pas une bonne idée, il aurait fallu d'abord prendre ses marques avec une seule balle avant d'entamer des variantes plus techniques.

    Autre erreur stratégique : le premier parcours proposé était bien trop corsé pour une première initiation, nous avons rapidement décidé de jouer sur le plat jusqu'au point de la deuxième épreuve.

    Animation barefoot - TrailBall... alors ?

     

    Deuxième épreuve : TrailBall Zen

    Contrairement à ce que son nom indique, cette épreuve n'est pas de tout repos ! Elle consiste à amener la balle à un point donné, en suivant un parcours court mais technique, sans courir mais en effectuant le moins de coups possibles.

    Je montre le parcours aux participants : il faut faire descendre la balle, puis la faire remonter entre les arbres (attention aux racines !) et finir par la placer dans le creux formé par les racines d'un gros arbre.

    Animation barefoot - TrailBall... alors ?

    Problème, en arrivant au creux de l'arbre pour y placer le repère, je vois un homme debout dans le trou, et quelques autres personnes accolées à des arbres.

    Moi : "Bonjour ! Est-ce que ça vous dérange si j'utilise le trou dans lequel vous vous trouvez ?"

    Lui : "Oui, on est en pleine séance de reconnexion à la nature. Il y a beaucoup d'autres trous ici !"

    Moi : "Ah. Bon, tant pis, j'en prends un autre." Cela  n'arrange pas mon affaire, les autres creux ne sont pas aussi bien que celui-ci car il est un peu surélevé, ce qui fait comme une petite marche à gravir.

    Comme je plaçais mon repère dans un autre trou, le monsieur me demande :

    Lui : "Vous faites un jeu ?"

    Moi : "Oui, un jeu avec des ballons qu'il faut amener dans le trou." Montrant mes pieds nus : "Vous voyez, moi aussi je suis connectée à la nature !"

    Lui : "Oui, je vois ça ! Est-ce qu'il y a des enfants ?"

    Moi : "Non, on n'est que trois adultes. Ce sera calme."

     

    Un peu contrariée, je repars vers mes joueurs qui attendent patiemment mon feu vert pour commencer la partie.

    Cette fois, chacun a sa propre balle et doit compter les coups effectués. Le compte s'arrête rapidement car le parcours est difficile ! Mais ils sont très déterminés et réussissent à faire passer la balle au passage le plus exigeant. En arrivant à la fin du parcours, je remarque que les "connectés" ont changé d'arbres, vite vite ! Je place mon repère dans le bon trou, et la partie s'achève alors comme prévu.

    Ce fut intéressant comme épreuve, mais il aurait été largement préférable de la jouer par équipes de deux plutôt qu'en solo, afin de mieux maitriser la trajectoire de la balle. Malheureusement, j'ai encore pris la mauvaise décision !

     

    Troisième épreuve : TrailBall Speed

    Là, tout est question de vitesse. Il faut rejoindre le "parasol" (un repère que j'ai donné aux joueurs) le plus vite possible, la balle au pied. Le gagnant sera celui qui aura touché le pied du parasol avec la balle.

    J'avais prévu de faire jouer cette épreuve sur les sentiers, mais comme il y a encore peu de personnes à cette heure matinale, nous pouvons courir sur le chemin goudronné sans que cela ne gêne les promeneurs. J'ai trois balles et nous sommes trois joueurs, chacun la sienne ! C'est Johan qui prend la dure parce qu'il a gardé ses chaussures. Et c'est lui qui gagne

    Animation barefoot - TrailBall... alors ?

    Là encore, disputer cette épreuve par deux aurait été plus sympa.

     

    Nous avons terminé cette matinée par un petit run autour de la Citadelle, puis par un ravito un peu foireux mais tout de même bienvenu. En discutant avec mes deux joueurs, j'ai commencé à réfléchir aux améliorations à apporter à l'animation, tant sur le plan de la communication que pour l'organisation de la séance.

    Je tiens à remercier Johan pour ses photos, et à féliciter William qui a courageusement couru sur des sols pas forcément faciles pour une première initiation pieds nus. Vous avez été des testeurs agréables et bon public, j'ai passé un très bon moment en votre compagnie ! 

     

    Les points positifs de cette première, à exploiter pour la deuxième :

    - Une séance de la sorte ne s'improvise pas, j'ai bien fait de partir en repérage pour planifier les différentes activités en fonction du terrain.

    - La Citadelle est un endroit idéal pour ce type d'activité, à condition de s'y rendre de bonne heure. 9h c'était parfait, on a pu jouer tranquillement sans déranger ou être dérangés par la foule. En plus le stationnement est aisé et gratuit.

    - Les différentes activités qui ont été menées semblent avoir été bien perçues par mes acolytes.

    - J'ai essayé d'adapter les épreuves en fonction du ressenti des participants.

     

    Par contre, certains détails doivent être améliorés par la suite :

    - Le lieu de RV n'était peut-être pas assez clair, j'ai confondu monument aux morts et monument aux pigeons…

    - L'ordre dans lequel j'ai organisé les activités n'était pas forcément judicieux, et le choix des modalités pas toujours adapté à la situation.

    - Il n'y a pas beaucoup de sol lisse, la pratique du barefooting n'est pas toujours évidente pour les novices (mais comme ce n'est pas obligatoire, c'est un faux problème).

    - La communication autour de l'évènement a été bâclée : je n'ai pas pris le temps de détailler le déroulement de la séance sur les tracts, et le mot "pieds nus" a pu décourager certaines personnes de venir. À l'avenir, je réfléchirai aux mots à utiliser pour ne pas effrayer les foules.

    - Avec seulement trois participants, il n'a pas été possible de jouer par équipes. Certaines variantes de jeu n'ont pas pu être exploitées.

    - Question ravito, hem… ne pas oublier le décapsuleur et les gobelets ! Et ne pas manger le crunch et les madeleines à l'avance…

     

    Ce fut une matinée très enrichissante et cela m'a donné envie de renouveler cette activité, maintenant j'attends plus de participants pour la séance suivante afin de mieux exploiter les possibilités du jeu !

     

    « Trail de la faïence, dur dur !Réussite inattendue »

  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Mai 2013 à 14:48
    Runmyrunner

    Belle initiation et initiative Cap's...

    Ca donne envie. Le coup de j'ai oublié le décapsuleur et les gobelets, c'est l'anecdote !

    Les jeux ont l'air d'être marrant.

    Biz Olivier

    2
    Lundi 6 Mai 2013 à 16:03

    Bravo Capsulle pour cette première !

    3
    Mercredi 8 Mai 2013 à 12:05

    Salut Capsulle, j'ai été tellement enchanté par ton récit que je l'ai lu deux fois d'affilé !  Vraiment c'est comme si c'était moi, à ma première séance de TrailBall avec les contre-temps et la bonne humeur ;-)  Tu vois bien qu'on te pardonne tout et que l'événement était un succès par sa convivialité ...  

    Je vois déjà que tu sera une ambassadeur (?) idéale pour avancer à la fois la course minimaliste et le TrailBall, et je ferai tout pour t'aider à faire connaître ces animations.  Pour moi, ton événement est une grande réussite, et j'ai hâte d'apprendre la suite !

    Christian

    4
    Capsulle Profil de Capsulle
    Mercredi 8 Mai 2013 à 22:14

    Merci Christian ! Ce que je fais c'est pour le plaisir, dans un esprit de jeu et de découverte. Le terme "ambassadrice" est un peu fort, mais ça m'a vraiment plu d'organiser une séance de la sorte.

    5
    Jeudi 9 Mai 2013 à 20:56
    Jo'Run

    Merci Capsulle pour la matinée découverte du trailball. À très vite pour la seconde session ;) / Le ravito saucissons-jus d'orange-crunch, personnellement je trouve que c'est top ! ;) Johan

    6
    macin2ch
    Lundi 13 Mai 2013 à 13:58

    J'suis à la bourre comme d'hab .... Encore une fois, c'était super ! et ça donne envie de continuer ... et de se tanner la peau des pieds ;-) 

    William

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :