• Comprendre les termes usuels de la course pieds nus

    Petite remise à niveau lexicale pour ceux qui sont encore dans le flou par rapport à différents termes qu'on rencontre souvent mais qu'on ne comprend pas toujours très finement.

    À partir de ce point, j'utiliserai aussi bien le terme "barefoot" que "pieds nus", et "barefooteux" pour coureur pieds nus, ça fait plus sportif, et je n'ai rien contre les anglicismes (mon point de vue sur la langue française ici), et ça permet d'éviter quelques répétitions...

    Voici quelques explications sur le lexique de la course pieds nus qui pourraient se révéler utiles pour bien comprendre la terminologie utilisée dans ce livre.

    L'expression "pieds nus" est parfois utilisée de manière abusive. Au sein de la communauté barefoot, la course pied nus désigne le fait de courir sans aucune chaussure de quelque sorte que ce soit, ni chaussette, ni bandeau ni rien d'autre qui couvrirait un tant soit peu le pied.

    Par ailleurs, le terme "chaussures minimalistes" renvoie  aux chaussures qui n'offrent quasiment aucun soutien et qui se caractérisent par une semelle très fine et très flexible, permettant ainsi aux pieds de se comporter de manière à peu près naturelle.

    Le terme "chaussures légères", ou "chaussures intermédiaires", qualifie des chaussures qui offrent un peu de soutien, qui ont une semelle un peu plus épaisse et un talon qui peut être légèrement surélevé par rapport à la plante des pieds. Elles peuvent être utilisées comme chaussures de transition.

    Les chaussures de running sont les chaussures traditionnelles à semelle épaisse, avec beaucoup d'amorti, et qui offrent un soutien important du pied et de la cheville.

     

    Le mouvement Barefoot Running

    Le mouvement barefoot et minimaliste peut être divisé en plusieurs catégories ou factions. Ces différents groupes sont essentiellement basés sur des différences idéologiques. Il est fréquent pour les coureurs barefoot ou minimalistes de passer d'un groupe à l'autre sur la base de leurs expériences personnelles ou de leur condition physique.

    Le groupe des puristes : ce groupe est composé de barefooteux qui courent exclusivement pieds nus et ne portent des chaussures qu'en cas d'obligation absolue. Leur idéologie : quelle que soit la chaussure, elle a une influence sur la manière dont le corps s'adapte à la course.

    Le groupe "des chaussures à la rigueur" : ce groupe a le même point de vue que celui des puristes, mais ses coureurs acceptent de porter des chaussures minimalistes lorsque les conditions sont difficiles, en cas de températures extrêmes ou de terrains hostiles.

    Le groupe des minimalistes : les coureurs qui constituent ce groupe reconnaissent les bénéfices de la course pieds nus mais ne courent que rarement de cette manière. Ils préfèrent l'option des chaussures minimalistes. Ce faisant ils réfutent l'importance des sensations transmises par la plante des pieds comme un élément majeur dans le développement d'une bonne foulée.

    Chaque membre de ces groupes se définit comme coureur pieds nus. Bien que les opinions de ces groupes divergent sur certains points, ils partagent le même but qui est d'aider les coureurs à pratiquer la course de manière plus efficace en limitant les blessures.

    précédent : Nouvelles recommandations

    suivant : Courir pieds nus : une lubie passagère ?

    « Footing de reprise bis : la bonne humeur EST de retourPetit tour des boutiques running parisiennes »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :