• Étape 6 : de Bonabry à la pointe du Roselier

    GR 34 : Le Sentier des Douaniers

     

    Le réveil est difficile. Je me sens épuisée, j'ai la tête dans le pâté, l'impression que je pourrais dormir un siècle !

     

    Étape 6 : de Bonabry à la pointe du Roselier

     

    Louis nous accompagne à Hillion pour nous ravitailler. On se paye le luxe d'un petit déjeuner café-croissants, on démonte les tentes et on repart. Richard reste en arrière, Louis fait un petit bout de chemin avec moi, puis je me retrouve à nouveau seule.

    La baie est belle mais le parcours devient ennuyeux, et d'après le plan ça ne va pas s'arranger ! Je suis déjà pressée d'être au soir pour avoir passé Saint-Brieuc.

     

    Étape 6 : de Bonabry à la pointe du Roselier

    Étape 6 : de Bonabry à la pointe du Roselier

     

    Je fais une pause du côté de Pisse-Oison.

    Tiens, Richard arrive !

    On casse la dalle ensemble, partage de ce qu'on a acheté au matin à Hillion. Il est tout content de trouver de la salicorne, je suis ravie de découvrir cette petite douceur salée et j'en broute goulument.

     

    Étape 6 : de Bonabry à la pointe du Roselier

     

    Puis on arrive sur une route. On doit parvenir en face par un long détour, cela semble interminable. Richard décide de couper à travers les herbus, moi je ne le sens pas et je préfère rester sur la route. On se donne rendez-vous de l'autre côté de l'Urne.

    Lorsque je le retrouve, il se remet de ses émotions et m'avoue que j'ai bien fait de respecter l'itinéraire, il a vraiment galéré entre les trous, la flotte, les fossés, l'enlisement, tout ce qu'on ne voit pas depuis la route.

    Puis on continue.

    Ce sera inintéressant jusqu'à Saint-Brieuc, puis ça devient cauchemardesque avec la traversée du port : paysage urbain, industriel, glauque, la journée se termine de manière bien tristounette ! Je suis contente d'être avec Richard, on se lamente à deux et du coup le moral tient bon même si les pattes font mal. J'essaie quand même de voir du beau dans cette tristesse…

     

    Étape 6 : de Bonabry à la pointe du Roselier

     

    Notre objectif est de planter la tente sur la pointe du Roselier, ce sera le dernier effort de la journée. Ça monte dur mais on y arrive, et on s'installe au four à canon en espérant ne pas se faire virer.

    J'ai tellement mal aux jambes que je me déplace comme une vieille, et je me marre.

     

    Étape 6 : de Bonabry à la pointe du Roselier

     

    Vue d'ensemble (cliquer pour agrandir)

    Étape 6 : de Bonabry à la pointe du Roselier

    Étape 0 : de Saint-Malo au Nick

    Étape 1 : du Nick à la pointe de la Pépinais

    Étape 2 : de la Pépinais à la pointe Saint-Efficace

    Étape 3 : de Saint-Efficace à Pléhérel-Plage (camping)

    Étape 4 : de Pléhérel-Plage à Caroual

    Étape 5 : de Caroual à Bonabry (camping)

    suite :

    Étape 7 : du Roselier à Port-Goret

    Étape 8 et fin : de Port-Goret au moulin du Craca (Plouezec) puis à Paimpol

    Bilan