• Inscription à mon premier 10 km

    Ça y est, c'est fait. J'ai payé ma place pour ma première compétition, et pas n'importe laquelle : les 10 km de Lille, performés le jour de la fameuse braderie qui attire quelques centaines de milliers de personnes dans l'agglomération.

    Inscription à mon premier 10 km

    C'est un peu sans réfléchir que j'ai confirmé mon inscription : quand je vois qu'aucune des étapes que j'ai prévues dans ma progression n'est verte, je me dis que j'ai peut-être mis la charrue avant les bœufs. Ou peut-être que j'ai besoin de ça pour me secouer un peu.

    10 km, c'est la distance que j'étais capable de parcourir avant ma transition. Je mettais environ 1h10 – 1h15, tranquillement.

    Aujourd'hui je n'en suis pas encore là. Je sens que j'ai besoin de renforcer mes pieds car ils sont encore fragiles, je n'ose pas pousser au-delà de 6 km de peur de retomber dans le cercle vicieux des blessures.

    Il y a quand même des points positifs : le premier, c'est que j'ai atteint une vitesse d'environ 10 km/h, ce qui me laisse espérer une course en une heure, peut-être moins. L'autre, c'est que j'ai augmenté le nombre de séances par semaine : au moins 3, voire 4 ou 5.

    Il ne me reste qu'à réfléchir à la manière de préparer ma course. Je ne souhaite pas prévoir un plan strict, ce serait le meilleur moyen de ne pas le respecter. Pour moi, le plaisir de courir passe par une certaine liberté, et je n'accepte pas les contraintes pour une activité que je choisis de pratiquer librement. En même temps, j'aimerais bien être préparée correctement.

    Alors je dois hiérarchiser les objectifs, du plus réalisable à l'idéal que je n'atteindrai surement pas :

    1-      Terminer la distance sans marcher, et sans me trouver en difficulté.

    2-      Terminer la course avec un chrono de moins d'une heure.

    3-      Parcourir la distance le plus minimalistement possible : Inov8 (le plus probable), MR00 (ce serait déjà bien), en VFF (encore mieux), pieds nus (on peut toujours rêver).

    4-      Atteindre un poids idéal de… j'aimerais bien perdre 5 kg. Pas seulement pour la course !

    5-      Me trouver dans les deux premiers tiers du classement.

    6-      Me trouver dans la première moitié  du classement (eh oui, on peut rêver !).

    Le premier objectif : boucler la distance à l'aise, je dois pouvoir l'atteindre. Comment ? En augmentant ma distance à chaque fois que je sens que je peux pousser. Seulement, sur ce coup-là, c'est pas moi qui décide. C'est mes pieds. Alors comment les renforcer rapidement ? En courant le plus souvent possible, pas forcément longtemps. En enlevant les chaussures dès que je le peux. C'est déjà ce que je fais, j'espère que ça va commencer à porter ses fruits parce que pour l'instant, je n'ai pas l'impression d'avancer.

    Le deuxième objectif : finir en moins d'une heure, il est réalisable aussi, il me suffit de conserver mon allure actuelle sur une distance plus longue. Peut-être que je dois l'améliorer un peu, car parfois je dépasse un peu les 6'/km. Mais dans les bons jours, je suis à un peu moins.

    Alors pour cela j'ai prévu de faire des séances de fartlek et de cross (pas de fractionné, c'est le genre de truc qui me dégouterait de la course). Encore une fois, j'y vais mollo pour ne pas me bousiller les pieds.

    L'objectif 3 : courir en chaussure la plus minimaliste possible, dépend encore de mes pieds. Je ne vise pas le pieds nus, sans l'exclure toutefois (on ne sait jamais), mais au moins les MR00, qui sont de très bonnes chaussures de course. Toutefois elles sont très exigeantes et nécessitent un réel temps d'adaptation, donc sur ce point, je ne sais pas. Les Inov8 sont bien, mais un peu plus molles. Les VFF, ce serait parfait ! Là, toutes les possibilités sont ouvertes.

    L'objectif 4 : atteindre mon poids idéal, ben… j'ai déjà perdu 5 kg ces derniers mois, je sens que c'est un peu plus dur maintenant. Alors on verra. J'aime trop manger pour faire un régime.

    Quant aux deux objectifs suivants, c'est surtout pour le fun. Je ne vais pas les viser. Ce serait bien, mais je serais déjà très contente d'atteindre les deux ou trois premiers.

    Voilà ce qu'il me semble possible de faire :

    - Je me laisse le mois de juin pour atteindre la distance 10 km.

    - Le travail sur la vitesse se fera cet été : je vais passer une semaine dans le sud (il y a des côtes), une semaine à Lyon (renforcement des pieds), et une semaine dans ma région d'origine (il y a une belle colline), et puis je privilégierai le fartlek au mois d'aout.

    Bien sûr, rien n'est figé, il y a toujours un fossé entre ce que je prévois et ce qui se passe réellement, mais au moins ça me donne un semblant de trame.

    Conclusion : les pieds, c'est nul. C'est eux qui me freinent dans ma progression. Et pourtant je les chouchoute ! J'espère qu'ils vont me renvoyer la balle un jour ou l'autre, et le plus tôt serait le mieux.

    « Test Minimus Road : l'actionRelâchez-vous comme une nouille trop cuite »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lloc Profil de Lloc
    Mardi 5 Juin 2012 à 00:13

    Les pieds, on les a tellement mal éduqués pendant bien des années, que forcément cela prend du temps. Continues comme ça en faisant attention et ça va forcément venir.

    2
    Mardi 5 Juin 2012 à 13:20

    Doucement mais surement !!
    Bonne continuation et t'encourage pour la suite
    A+
    Will

    3
    Capsulle Profil de Capsulle
    Mercredi 6 Juin 2012 à 11:19

    Merci tous les deux ! J'ai la patate, ça va le faire .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :