• La brassière (presque) parfaite

    Dans un de mes premiers articles (le soutien gorge idéal), je désespérais de trouver un soutien gorge digne de ce nom, qui soit à la fois efficace, confortable et pratique. Je me résignais alors à me tartiner de crème anti frottement en attendant de trouver la perle rare qui me permettrait de tenir plusieurs heures sans irritations au niveau de l'élastique, tout en maintenant correctement ce qu'il y a à tenir. J'ai même sérieusement envisagé d'écrire aux marques pour qu'elles fassent enfin l'effort de concevoir quelque chose de supportable pour les peaux les plus sensibles.

    Et puis un jour, par hasard, je suis tombée sur une pochette en plastique tout au fond d'un bac à soldes, d'une marque que je ne connaissais pas encore (quelle inculte j'étais !). Voilà une énième brassière à tenter, ai-je pensé tout en cherchant ma taille et en me préparant à un essayage inutile de plus.

    Déjà, les tailles ne sont pas exprimées à la manière des soutiens-gorge mais par les classiques S, M, L, XL etc. Heureusement les correspondances sont annoncées, je choisis alors celle qui devrait m'aller et je passe en cabine.

    La brassière (presque) parfaite

    Déballage de l'objet, je remarque de suite qu'aucun réglage n'est possible. Ça commence mal. J'ai presque envie de le remballer mais là je constate un détail qui vaut de l'or : l'élastique est confortablement recouvert de tissu tout doux, et ça, c'est rare. C'est même le nerf de la guerre, puisque c'est toujours cet élastique qui me blesse et qui me laisse des marques sur la peau.

    La brassière (presque) parfaite

    Allez hop, j'enfile l'engin, il faut un peu se contorsionner mais ça se passe plutôt bien. Très bien même : les larges bretelles sont vraiment confortables, sans commune mesure avec ce que je connaissais jusqu'alors. On les sent à peine, et les bonnets sont doublés sans couture, la matière est douce, très agréable à porter, je suis conquise.

    La brassière (presque) parfaite

    La taille est peut-être un peu serrée à l'élastique mais guère plus que ce que je porte d'habitude, et puis j'ai un peu de gras à perdre. Tout est bien maintenu et aplati sans pour autant être comprimé. Pour le reste pas besoin de réglages, c'est parfait. Parfait ?

    Je sautille un peu devant le miroir pour observer les ondes de choc. Ça tient en place. J'insiste un peu, je saute plus fort : rien à signaler. OK, marché conclu même si le doute persiste jusqu'à l'essayage en situation réelle, car les mauvaises surprises ne se manifestent jamais en cabine.

    Alors en réel, je l'ai portée, et reportée, et portée encore, cette brassière. En course, à l'escalade, en vélo, en rando, en compèt, plusieurs heures d'affilée, en enchainant les activités… Impeccable, rien sur la peau. Le confort est inégalable en toute situation et elle reste bien en place. Je n'ai jamais été gênée par les bretelles ou par l'élastique, elle ne m'a jamais laissé aucune marque sur la peau et après maints lavages elle est toujours aussi douce.

    Pour le confort, rien à dire.

    Les détails pratiques, maintenant :

    Comme je l'ai déjà dit, elle n'est pas réglable. Ça passe ou pas, mais il n'y a pas d'ajustement possible. Mieux vaut donc l'essayer en boutique avant de se la procurer. Mais c'est en partie cette absence de réglages qui la rend aussi confortable : sans point d'attache, pas de risque de frottement supplémentaire ni d'agrafe mal réglée ou mal attachée.

    L'enfilage est plutôt aisé, mais l'enlever après une séance pendant laquelle on a bien transpiré relève à la fois de la danse et du contorsionnisme, elle a une fâcheuse tendance à s'enrouler et à coller à la peau moite (comme tous les sous-vêtements, d'ailleurs).

    La construction est légère, avec des zones de maille très aérée sensée évacuer la transpiration pour garder le corps au frais. Bonne idée, même si ce genre de détail n'a aucune influence sur moi : après une séance, c'est comme si je sortais de la douche alors aération ou pas je suis trempée jusqu'à la dernière fibre de chaque sous-vêtement.

    La brassière (presque) parfaite

    J'aurais aimé un compartiment pour glisser la ceinture cardio mais là je chipote, cela dit ça reste une amélioration possible.

    J'ai vu des coloris beaucoup plus sympas que le blanc d'hôpital mais les stocks sont épuisés. J'attends la prochaine saison avec impatience ! Quant au prix, il est équivalent à ce qui se trouve ailleurs, dans les 45 euros. J'en ai achetées des vraiment pourries à ce prix-là, alors y'a pas photo !

    La marque Craft a placé la barre très haut avec cette brassière au confort inégalé et au soutien impeccable. Cela se fait au détriment de quelques détails pratiques mais le choix du confort a primé sur le reste, et pour moi c'est le plus important : j'en ai enfin fini avec les tartines de crème à appliquer avant chaque entrainement !

    Disponible chez Horizons Nature.

     

    « La reco des Givrés : un avant-gout de fraicheurC'est ma voie »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 29 Janvier 2013 à 16:47

    J'en ai une de cette marque, noire avec de jolis dessins devant, et j'en suis aussi très satisfaite. Je l'avais vue sur le net et comme toi je suis allée en boutique pour l'essayer. Et j'ai bien fait, j'ai dû prendre la taille au-dessus sinon impossible de l'enfiler

    2
    Capsulle Profil de Capsulle
    Mardi 29 Janvier 2013 à 17:07

    Je l'ai vue aussi, elle est jolie! Il y en a également une avec plein de couleurs, mais impossible à commander (épuisement des stocks). Marre du tout blanc ou tout noir !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :