• Les derniers seront les premiers

    Les courses se suivent… et ne se ressemblent pas toujours.

    Il y a encore une étincelle en moi que j'ai essayé de rallumer lors de l'évènement mondial "Wings for life", qui se déroulait à Rouen pour la France (un peu loin pour nous) et à Ypres pour la Belgique – très jolie ville par ailleurs – située à 20 minutes de chez moi.

     

    Les derniers seront les premiers

     

    C'est mon homme qui a eu l'idée de nous inscrire à cette course, très particulière puisqu'elle n'a pas de distance prédéfinie mais une ligne d'arrivée qui vous rattrape selon des règles très précises dont voici le détail :

    Au moment de partir (30 minutes après les coureurs), les Catcher Cars font du 15km/h. Cette vitesse augmente exactement aux mêmes moments partout dans le monde.

    11.00 UTC – DEPART DE LA COURSE

    11.30 UTC – DEPART DE LA CATCHER CAR – VITESSE de 15 km/h

    12.30 UTC – ACCELERATION: 16 km/h

    13.30 UTC – ACCELERATION: 17 km/h

    14.30 UTC – ACCELERATION: 20 km/h

    16.30 UTC – ACCELERATION jusqu’à 35 km/h jusqu’à ce que le dernier concurrent soit dépassé.

    Les derniers seront les premiers

     

    Très amusant comme concept. Il faut courir aussi vite que loin. Une sorte de chasse à l'épuisement qu'on est sûr de perdre, tôt ou tard.

    Lors de l'inscription j'ai renseigné mon temps au semi-marathon (le seul que j'ai fait), et le calculateur m'a dit que je pouvais espérer tenir environ 1h20 pour 14 km.

    Bien sûr je ne l'ai pas cru. À l'époque de mon semi je courais deux ou trois fois par semaine et j'étais en compétition tous les mois sur des distances de 15 km ou plus. Je ne le savais pas mais j'étais au top de ma forme.

    Aujourd'hui j'aligne péniblement une sortie par semaine pour moins d'une heure à chaque fois, et je ne me lève plus pour porter un dossard le dimanche. Il ne faudrait pas grand-chose pour que je m'y remette, mais ce pas grand-chose manque… Alors je suis partie avec un objectif au rabais. En fait, je n'en avais même pas d'objectif, c'est Macadam qui tenait à me faire passer les 10 km.

     

    Les derniers seront les premiers

     

    Sans surprise la machine a  mis du temps à chauffer, nous sommes partis en fin de peloton et avons été handicapés par une sévère envie de pisser malgré toutes les précautions prises avant le départ. C'est rageant car chaque minute compte, mais il a bien fallu s'arrêter !

    Après cette pause nous avons commencé à remonter le peloton et à se prendre au jeu. On a dépassé un tas de gens jusqu'à ce qu'une fille en vélo nous rattrape en hurlant dans sa langue des trucs incompréhensibles… et là tout le monde autour de nous s'est mis à accélérer. J'ai cru comprendre que la voiture n'était pas loin, on me l'a confirmé (heureusement que la plupart des Belges sont bilingues).

    Nous n'étions pas tout à fait au 10ème, mais pas très loin. Coup d'œil en arrière –  qu'est-ce qu'elle avance vite cette voiture ! – l'adrénaline monte et on ne peut s'empêcher de lancer les jambes le plus loin possible, comme si on pouvait la distancer et prolonger un peu ce moment si particulier… Le 10ème passe, c'est déjà ça, mais 15 à l'heure c'est trop pour moi. Même en sprint.

    Fin de l'histoire, un gout de trop peu dans la tête, un peu déçue d'être arrêtée là. Nous rejoignons le bus qui nous ramène en ville.

     

    Les derniers seront les premiers

     

    Que penser de cet évènement ?

    D'abord il est organisé et financé par Redbull, qui nous sert sa saloperie en canette à chaque ravito en nous faisant croire qu'avec ça on avancera plus vite. Heureusement, ils ont aussi pensé à proposer de l'eau…

    Voici ce qu'on peut lire sur le site Wings for life :

    ·         L’intégralité des frais d’inscription* est reversée à des projets de recherche d’un traitement des lésions de la moelle épinière

    ·         Tous les frais administratifs de l’évènement sont généreusement pris en charge par l’entreprise Red Bull

    * La fondation Wings for Life pour la recherche sur la moelle épinière investit une somme équivalente à la valeur des frais d’inscription, hors TVA, dans des projets de recherche sur la moelle épinière 

     

    Bon, OK, pourquoi pas. Tout le monde y gagne. Redbull fait sa pub, les fonds sont récoltés, les coureurs s'amusent (à 30 euros le dossard, ça vaut mieux !).

    Et c'est ça le point fort de cette course : un concept qui sort de l'ordinaire et qui réunit des coureurs du monde entier au même moment, la cause on s'en tape du moment qu'on s'amuse / qu'on fait sa pub (barrer la mention inutile), et si par la même occasion on peut passer pour quelqu'un de bien, c'est encore mieux.

    Point de jugement de ma part, juste une réflexion. Je ne suis pas sensible aux "causes", dès lors que la solidarité est médiatisée et sponsorisée elle se pervertit. Mais c'est un sujet de débat que je ne développerai pas ici…

    Malgré tout j'ai bien aimé ce petit jeu. Pour une fois, les derniers du peloton finissent avant les autres et ont droit à la collation d'arrivée et aux massages sans faire la queue. Chose appréciable également, les masseurs n'en sont qu'à leur début de service, donc encore dynamiques et  motivés.

    Bien vu aussi, la retransmission en direct des courses de chaque pays, 35 au total. À savourer devant une bonne bière ! Je crois bien que l'année prochaine, je tenterai les 15 km…

    « Quoi de neuf ?GR 34 : préparation »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Mai 2015 à 19:05

    Le concept est vraiment sympa. Que ce soit l'an dernier (Hennebont) ou cette année (Rouen) c'est un peu trop loin de chez moi pour que j'envisage d'y aller. Et à 2 ou 3 € du kilomètre c'est peut-être pas plus mal.

    2
    Mercredi 6 Mai 2015 à 10:26

    C'est vrai que j'ai de la chance sur ce coup-là : Ypres est vraiment tout près de chez moi et c'est une petite ville charmante que je connais bien pour m'y être souvent baladée.
    Par contre le dossard est cher, en effet. Et la course peut être rapidement terminée, ça ne vaut donc pas le coup de se déplacer exprès, à moins d'en profiter pour passer quelques jours dans le coin !

    3
    Lundi 18 Mai 2015 à 21:39

    Cool comme course, j'espère que tu as aimée nos frites :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :