• Les tapis de course

    Voilà un accessoire que je n'utilise jamais, je ne suis pas fichue de courir dessus et cela ne me tente guère...

    Pratique : les tapis de course

    Les tapis de course peuvent être un outil efficace pour aider les nouveaux barefooteurs et coureurs minimalistes à apprendre une foulée appropriée. Cela dit, il y a peu de choses à dire sur les tapis d'entrainement.

    Le revêtement de la plupart des tapis chauffe avec la distance et la vitesse. Cela peut parfois générer une chaleur qui risque de bruler les pieds nus. Si votre tapis chauffe trop, plusieurs options sont possibles.

    Vous pouvez passer d'une zone du tapis à une autre. J'ai utilisé cette technique lorsque j'ai commencé à courir pieds nus, et j'ai identifié cinq zones du tapis sur lesquelles je pouvais alterner. Comme la chaleur est générée par la zone de course, le fait de changer de zone permet de moins faire chauffer l'ensemble du revêtement. Le problème avec cette technique est qu'elle n'est pas très sécurisante : je devais me placer sur le bord du tapis pour changer, et cela me faisait trébucher.

    L'autre solution est de porter des chaussures minimalistes. Bien qu'elles ne soient pas idéales pour acquérir une bonne foulée, c'est mieux que de ne pas courir du tout.

    Le deuxième problème avec les tapis est leur abrasivité. Beaucoup de revêtements provoquent facilement des ampoules et des coupures. Comme le tapis bouge, le fait de placer votre pied bien droit peut provoquer des frottements. Il est possible de surmonter ce problème en mettant en œuvre ce qu'on appelle le "paw-back". En gros, vous faites en sorte que votre pied se déplace légèrement en arrière lorsqu'il touche le tapis. Si le pied bouge à la même vitesse que le tapis, les frottements  sont ainsi drastiquement réduits.

    Malheureusement, le "paw-back" est une habileté difficile à maitriser et la meilleure solution est de commencer tout doucement. Commencez par marcher puis entrainez-vous à courir d'abord très lentement. Avec la pratique, vous devriez être capable d'encaisser des vitesses plus rapides.

    Le problème avec les tapis de course est que si vous apprenez à courir pieds nus sur un tapis, vous aurez quelques soucis par la suite lorsque vous serez confronté à des surfaces qui ne bougent pas. Ce n'est pas très grave, vous vous adapterez rapidement à courir sans "paw-back", mais cela vous demandera un certain entrainement. Ne vous lancez pas sur des longues distances ou des grandes vitesses sans avoir au préalable pratiqué quelques techniques de course ailleurs que sur tapis.

     

    précédent : courir par tous les temps

    suivant : les ultramarathons

    « Courir par tous les temps2013 me voilà ! »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :