• Soirée expérimentale : found footage

    Le found footage désigne la récupération de pellicules déjà impressionnées dans le but d'en faire un nouveau film.

    C'est le sujet présenté lors de cette soirée organisée à l'auditorium de Lille, ce 14 février 2012. Le thème me parait intéressant, j'aime bien les courts-métrages, avec une préférence pour les œuvres expérimentales. Le programme proposé ce soir-là couvrait près d'un siècle de création cinématographique sur le principe du found footage. Tous les films proviennent de la collection Light Cone.

    Je ne suis pas techniquement compétente pour décortiquer le montage de chaque film, je ne me lancerai donc pas dans une étude détaillée mais j'ai relevé trois manières de travailler à partir de pellicules existantes :

    - le montage les unes après les autres d'images ou de courtes séquences provenant de différentes sources (Black's back, Energy Energy…),

    - la superposition de plusieurs images ou séquences à l'écran (Kipho, No damage…),

    - le travail directement sur la pellicule, en particulier le grattage (Trade tattoo, give aids the freeze…),

    Sans exclure le mixe de ces différentes techniques.

     

    Après un repas avalé en quatrième vitesse au flunch du coin (le jour de la Saint Valentin en plus, la honte…), nous voilà donc dans la salle à écouter la présentation des œuvres de la soirée.

    Le déroulement sera chronologique (de 1925 à 2009) et pour des raisons pratiques le projectionniste lancera d'abord les films montés en pellicule 16 mm et ensuite les vidéos. Le film Very nice very nice d'Arthur Lipsett (1961) ouvrira donc la troisième partie de soirée après un film de 1999.

     

    Programme (durée : 86mn) :


    - Kipho de Guida Seeber (1925)

    16 mm, noir et blanc, 6'

    Un film très graphique qui superpose des images provenant de différents supports.

    Soirée expérimentale : found footage     Soirée expérimentale : found footage

      Soirée expérimentale : found footage     Soirée expérimentale : found footage

      Soirée expérimentale : found footage     Soirée expérimentale : found footage

      Soirée expérimentale : found footage

    Plus d'infos

    - Trade tattoo de Len Lye (1937)

    16 mm, couleur, 5'

    Plus d'infos


    - Waiting for commercials de Nam June Paik et Jud Yalkut (1972)

    16 mm, couleur, 7'

    Un montage reprenant les pubs kitchissime de l'époque, très drôle.

    Soirée expérimentale : found footage Plus d'infos

     


    - Obatala de Monika Schwitte (1981)

    16 mm, couleur, 3'

    Effet strombinoscope tout en silence.

    Plus d'infos

     


    - Give aids the freeze de Cathy Joritz (1991)

    16 mm, noir et blanc, 3'

    Une pub pour préservatifs réalisée à partir d'images d'archives d'hommes politiques. Les dialogues réinventés pour l'occasion ont été grattés et ajoutés à la manière d'une bande dessinée.

    Soirée expérimentale : found footage Plus d'infos

     


    - Sphere : circle : round de Lana Lin (1992)

    16 mm, couleur, 2'

    Un montage très poétique sur le thème de la sphère et des rotations.

    Plus d'infos

     


    - Spot check de Sabine Hiebler & Gerhard Ertl (1994)

    16 mm, couleur, 4'

    Des extraits de pub pour yaourt, crème, cosmétiques, qui nous amènent à l'écœurement. Très bon rythme, musique excellente.

    Soirée expérimentale : found footage Plus d'infos

     


    - A commercial shooting de Miles McKane (1996)

    16 mm, couleur, 2'30

    Vidéo visible ici


    - I can't keep up de Martha Colburn (1997)

    16 mm, couleur, 3'30

    Un film malsain au possible, comme j'aime ! Beurk !

    Plus d'infos sur Martha Colburn

     


    - Logomagie de Frédérique Devaux (1997)

    16 mm, couleur, 4'10

    Des pellicules travaillées et un siffleur qui nous berce avec diverses mélodies, bien de chez nous ou pas : douce France, Simon et Garfunkel, Champs Elysées, les Beatles… original.

    Soirée expérimentale : found footage Plus d'infos

     

     
    - Energy energy de Karel Doing (1999)

    16 mm, noir et blanc, 7'

    Un de mes chouchous : les images se suivent au rythme d'une musique très mécanique, pour évoquer l'industrie, le mouvement, les piqures… L'effet est saisissant. Extrait :

    Plus d'infos

     

     

    - Very nice very nice de Arthur Lipsett (1961)

    vidéo couleur, 6'

    Visible ici


    - Broadcuts de Claudio Sinatti (2000)

    vidéo couleur, 7'

    Attention les yeux ! Je vous laisse imaginer l'effet sur grand écran. Hypnotique.

    Plus d'infos

     


    - No damage de Caspar Stracke (2002)

    vidéo couleur, 13'30

    Court extrait visible ici


    - Sicherheitsalarm de Björn Kammerer & Karoline Meiberger (2003)

    Vidéo noir et blanc, 2'

    Mon préféré, sans hésiter. La juxtaposition des répliques des différents personnages a provoqué de nombreux éclats de rire dans la salle. Le rythme est bien mené, calculé à la perfection. Fou-rire garanti.

    Soirée expérimentale : found footage Plus d'infos

     

     
    - Black's back de Derek Woolfenden (2009)

    Vidéo couleur, 12'

    À noter que Derek Woolfenden est plutôt un habitué de films pornographiques. Ici il signe une œuvre plus politique, dans laquelle il souligne le rôle supposé des Noirs dans le cinéma, et plus généralement dans la société.

    J'aime particulièrement la musique : All Hid de Camille Yarbrough à partir de 3'15.

    Film visible ici

    En conclusion, une bien belle soirée avec une thématique intéressante. J'en ai pris plein les yeux. Merci Christophe !

    « Premier bilanLa preuve en images »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :