• Un an après : souriez, vous êtes filmé !

    Exactement un an après mes premières vidéos, en voici des nouvelles qui permettent de faire plusieurs constatations sur l'évolution de ma pratique. Avant de voir si des progrès ont été accomplis (d'un point de vue mécanique, j'entends), place aux images :

    Voici la première en vitesse normale, qui permet d'avoir les trois points de vue : arrière, côté et avant.


    Puis voici chaque point de vue au ralenti. D'abord vue de derrière :

     

    Ensuite, la vue de côté :

    Et pour finir, le ralenti avant :

    Plusieurs remarques me viennent à l'esprit en regardant ces vidéos. Je n'ai pas l'oeil bien aiguisé et ce qui suit n'a pas valeur d'analyse, ce sont juste des réflexions personnelles sur le retour vidéo de ma pratique.

    1- Les différences de prises de vue, de cadrage et de qualité entre les différentes vidéos (mars 2012, mai 2012, mars 2013) ne permettent pas d'établir une véritable comparaison entre mes débuts en chaussures minimalistes et aujourd'hui.

    2- Courir pieds nus ne permet pas de corriger les défauts d'une mauvaise foulée. J'ai toujours les genoux qui tirent vers l'intérieur, et les pieds qui sortent de l'axe. Peut-être un peu moins qu'au mois de mai, mais la différence n'est pas significative et certainement due à une musculature un peu plus efficace.

    3- Mes épaules bougent beaucoup, mais mon bassin reste assez raide et limite donc l'amplitude de ma foulée. Ce point reste à travailler, mais je ne sais pas comment. Je me penche sur le sujet depuis plusieurs mois déjà, et je suis très déçue du résultat !

    4- Je crois avoir gagné un peu de souplesse dans mes mouvements. Le gainage est OK et me permet de garder le buste correctement placé.

    5- Foulée médio-pied toujours OK, elle est tout à fait naturelle. Je ne parviendrais plus à talonner, même si je le voulais ! Petite asymétrie entre les deux pieds mais qui a toujours été là, c'est peut-être la cause de ma tendinite d'automne qui traine encore dans le coin de temps en temps.

    Après un an de transition, je pense que le résultat est correct, sans plus. Beaucoup de travail pour peu de progrès : même si je me sens mieux quand je cours, cela ne se voit pas objectivement. Je m'attendais à VOIR mes progrès après avoir lu, testé et tenté d'appliquer des méthodes pour améliorer ma foulée, en plus de courir pieds nus et d'ouvrir ma pratique au trail. Bien sûr j'ai gagné en aisance, mais ma vitesse et mes défauts n'ont pas été améliorés.

    Pas grave, j'ai aussi gagné en plaisir et ça c'est le plus important ! Je ne sais pas si je referai des vidéos car finalement, je vois presque la même chose à chaque fois. Maintenant, place aux sensations qui, elles, ne trompent pas !

    « Première bougieTheo Mercier, Desperanza »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Mars 2013 à 19:56

    Cool comme vidéos et belle analyse...

    2
    Jeudi 7 Mars 2013 à 12:03

    C'est cool de poster ces vidéos. Je trouve que ta foulée est plutôt bonne (compte tenu de ta vitesse). Juste un truc qui me gêne: c'est l'amplitude de mouvement des épaules: tu verras que ta main passe devant ton sternum: c'est trop! tu devrais réduire cette amplitude. Je pense même que c'est ce qui explique ta difficulté d'ouverture de la hanche.


    L'extension de la hanche, elle est liée curieusement au gainage de l'abdomen: si on est bien gainé, l'angle d'ouverture de la hanche est plus facilement ouvert. Donc, à mon avis, plus l'amplitude de tes épaules va être grand, et plus l'amplitude de la hanche (avant-arrière) risque d'être limitée. Si tu fixes un peu plus tes épaules et ton bassin, c'est la hanche qui va plus s'ouvrir.


    Je regrette juste qu'on ne te voit pas en plan large de profil car j'ai l'impression que tu cours le dos un peu en arrière, cambré (mais je n'en suis pas certain car c'est difficilement visible). Si tu te penches légèrement plus en avant, ta bascule sera meilleure vers l'avant. Mais cela n'a de sens qu'à partir d'une certaine vitesse. Tu ne peux pas courir lentement avec beaucoup d'amplitude du bassin.


    Si tu veux courir plus vite, pense à te pencher un peu vers l'avant (du corps entier), a accentuer un peu le levée du pied et son trajet vers l'avant (comme je l'explique dans mon bouquin) et à réduire l'amplitude des épaules (et surtout le croisement des bras devant toi).

    3
    Capsulle Profil de Capsulle
    Jeudi 7 Mars 2013 à 12:43

    Tout cela confirme ce que je pense : comme je n'arrive pas à bouger le bassin comme je veux, j'ai l'impression que je compense en exagérant le mouvement des épaules.

    Et c'est vrai que je ne cours pas vite, sur les images je suis à environ 9,5 km/h, c'est ma vitesse de sortie longue. J'ai essayé de me filmer en sprintant mais le cadrage est raté, on ne voit rien. Quant au plan large, il est impossible à réaliser sur ce chemin. Mon caméraman me confirme qu'il est possible que je sois trop cambrée en arrière.

    Bon, cela me donne encore quelques axes de travail. J'essayais de fixer le travail du bassin avant de me concentrer sur les pieds car c'est difficile de penser à tout en même temps, il est désormais temps de changer d'approche.

    Merci beaucoup pour tes conseils, ce travail de longue haleine finira un jour par porter ses fruits !

    4
    Vendredi 8 Mars 2013 à 12:10

    Pour te motiver, regarde cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=3NyyhCeJK-M 


    Ta foulée a pas mal de points communs avec celle de Caitlin Snow et elle court le marathon en moins de 3h ! Tu observeras sa fréquence de jambes. Elle ouvre peu la hanche. Une foulée je trouve assez proche d'une foulée barefoot (très rasante mais avec des bonnes bases biomécaniques: pas d'attaque du talon, pose du pied près du centre de gravité, pied qui revient vers l'arrière avant la touche au sol....). c'est surtout la fréquence qui est très impressionante. J'ai compté 52 foulées en 15", soit plus de 200 foulées par minute !! A sa vitesse (15 km/h), cela donne une foulée de 1m25. Très courte.


    Tu as de l'avenir !

    5
    Capsulle Profil de Capsulle
    Vendredi 8 Mars 2013 à 12:28

    Génial, j'adore cette comparaison ! Alors mon objectif pour 2014 : le marathon du Médoc en 3h. Prochaine vidéo dans 6 mois

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :